Autorité distribuée

Français

En Holacracy, il n’y a pas de hiérarchie, ni de managers

Je lis de plus en plus d’articles, rédigés par des personnes qui voient de la hiérarchie partout et refusent en bloc l’idée que l’on puisse s’en passer. Je souhaite contribuer à apporter un peu de clarté sur le sujet en appelant un chat, un chat !
Cette croyance “Il faut toujours un chef, sinon ça ne peut pas marcher” a la peau dure. Pourtant, elle nous fait souffrir… et empêche l’autonomie par construction.
image_blog-hierarchie.png
Écrit par :
Bernard Marie CHIQUET a été plusieurs fois entrepreneur et dirigeant de grandes entreprises : Executive Director chez CAPGEMINI, Senior Partner chez Ernst & Young, Président - Fondateur d’Eurexpert. Dans un deuxième volet de sa carrière, il a acquis une compétence d’executive coach (HEC), de médiateur (CAP’M) et coach en Holacracy depuis 2011 et Master Coach depuis 2013. Formateur et consultant en organisations, centré sur l'évolution des modes de gouvernance, Bernard Marie CHIQUET est le fondateur d’IGI Partners, crée en 2007. Aujourd’hui via IGI Partners, il accompagne les organisations à faire le « switch » pour traverser le changement systémique actuel.
facebook twitter linkedin
A lire sur le même sujet
  • J’ai beaucoup de compassion pour les managers et les comités de direction, pour y avoir vécu pendant des années. Pas facile d’être un manager, il faut être un héros – celui qui doit tout savoir –...

  • Dans un contexte économique de plus en plus lourd au sein des entreprises, de nombreux patrons se retrouvent acculés et se posent la question légitime d’un changement de modèle permettant de...

  • Il y a eu pas mal de bruit récemment au sujet de Holacracy, comme quoi les gens à Zappos sont en train de l’adopter et de fonctionner avec. C’est vraiment très excitant tout ça – Je n’ai jamais...

Entretien : Libérer les organisations !

J’ai créé 5 startups dans ma vie et à chaque fois l’entreprise c’était nous : quelle illusion. C’est comme si avec ma femme nous mettions un enfant au monde et que nous disions : cet enfant c’est nous. Non, nous avons mis au monde quelque chose qui nous dépasse.
image_blog-liberte.png
Écrit par :
Bernard Marie CHIQUET a été plusieurs fois entrepreneur et dirigeant de grandes entreprises : Executive Director chez CAPGEMINI, Senior Partner chez Ernst & Young, Président - Fondateur d’Eurexpert. Dans un deuxième volet de sa carrière, il a acquis une compétence d’executive coach (HEC), de médiateur (CAP’M) et coach en Holacracy depuis 2011 et Master Coach depuis 2013. Formateur et consultant en organisations, centré sur l'évolution des modes de gouvernance, Bernard Marie CHIQUET est le fondateur d’IGI Partners, crée en 2007. Aujourd’hui via IGI Partners, il accompagne les organisations à faire le « switch » pour traverser le changement systémique actuel.
facebook twitter linkedin
A lire sur le même sujet

Commentaires

Qu'est-ce qui fait le désengagement des salariés ?

Selon une étude Gallup, seulement 11% des employés sont engagés dans une entreprise. Cela signifie que 11% des salariés d'une société travaillent activement à sa réussite. Et le reste ? Il se divise en deux catégories : 61% des salariés sont désengagés et les 28% restants sont des salariés activement désengagés !
image_blog_gallup.png
Écrit par :
Margaux est certifié Coach en Holacracy depuis mi-2013, une des premières au Monde et la première en Europe. Elle s'est jointe à iGi Partners début 2011, en tant qu’associée et a suivi tout le cursus de formation Holacracy aux États-Unis, auprès du fondateur Brian Robertson. Ses débuts chez iGi Partners l'ont amenés à occuper des rôles autour de la communication, du marketing, sujets qu'elle a appris à travers des formations d'experts et ses propres expériences. Aujourd'hui, elle tient une trentaine de rôles au sein d'iGi Partners, dont la plupart sont centrés sur la mise en place de Holacracy dans les organisations, à travers du coaching et des outils pour catalyser l'apprentissage de cette nouvelle pratique. En plus d'iGi Partners, Margaux est également fan de productivité personnelle (GTD), et elle est certifiée médiatrice professionnelle (CAP'M).
facebook twitter linkedin
A lire sur le même sujet

Commentaires

Holacracy : Un changement de posture dans l’exercice du pouvoir

Dans les entreprises, les mêmes maux reviennent sans cesse. Que ce soit chez les collaborateurs ou les managers, les êtres humains subissent les effets d’un manque cruel d’évolution dans le fonctionnement d’organisations dites pourtant « modernes ». Et autant les collaborateurs que les patrons pâtissent de cette situation sclérosée. Or, un nouveau système venu tout droit des États-Unis propose de modifier la donne à travers un changement de posture dans l’exercice du pouvoir. Il s’agit de Holacracy.
image_blog_manager_hero.png
Écrit par :
Bernard Marie CHIQUET a été plusieurs fois entrepreneur et dirigeant de grandes entreprises : Executive Director chez CAPGEMINI, Senior Partner chez Ernst & Young, Président - Fondateur d’Eurexpert. Dans un deuxième volet de sa carrière, il a acquis une compétence d’executive coach (HEC), de médiateur (CAP’M) et coach en Holacracy depuis 2011 et Master Coach depuis 2013. Formateur et consultant en organisations, centré sur l'évolution des modes de gouvernance, Bernard Marie CHIQUET est le fondateur d’IGI Partners, crée en 2007. Aujourd’hui via IGI Partners, il accompagne les organisations à faire le « switch » pour traverser le changement systémique actuel.
facebook twitter linkedin
A lire sur le même sujet
  • J’ai beaucoup de compassion pour les managers et les comités de direction, pour y avoir vécu pendant des années. Pas facile d’être un manager, il faut être un héros – celui qui doit tout savoir –...

  • Dans un contexte économique de plus en plus lourd au sein des entreprises, de nombreux patrons se retrouvent acculés et se posent la question légitime d’un changement de modèle permettant de...

  • L’empowerment est aujourd’hui un concept populaire pour un leadership efficace. Les leaders chevronnés sont souvent conscients des limites des méthodes traditionnelles « du-haut-vers-le-bas » et en...

Thierry Girard : Holacracy, permet de «détecter les talents»

Si Holacracy s’adapte parfaitement aux entreprises en bonne santé, elle se révèle être un excellent outil en faveur des organisations en difficulté. Nous l’avons clairement remarqué avec la société familiale de transports Antonutti Delmas. Toujours en phase de reconstruction, l’établissement garde la tête au-dessus de l’eau grâce à cette méthode. Président de la société, Thierry Girard voit en Holacracy, la technologie managériale de demain.
ad-photo.png
Écrit par :
Titulaire d'une Licence en Langues Étrangères Appliquées, Anthony Poix a également décroché une Licence en Journalisme et un Master en Sciences Politiques. Tout au long de son chemin, ce jeune journaliste a eu la chance d'enchaîner les expériences enrichissantes à Sport24 (Le Figaro), France Soir, Atlantico et à La République de Seine-et-Marne. Heureux propriétaire du blog Les Oubliés de l'Actu, il garde un objectif en ligne de mire: parsemer sa route de reportages enivrants. Tout en espérant que vous buviez sa passion sans modération.
A lire sur le même sujet

J’ai eu la chance de rentrer directement dans une Organisation adaptée au XXIème siècle, agile et puissante

Dans certaines organisations que j’ai pu rencontrer, les collaborateurs se plaignent souvent d’être “victimes” du “méchant patron” et de devoir dépendre de lui. Cependant, dès qu’on leur offre la possibilité d’ENFIN prendre leur pouvoir, là, c’est autre chose et ils se rendent alors compte qu’avant c’était plus facile. C’est de cette bascule dont je veux vous parlez.
image_blog-plane.png
Écrit par :
Margaux est certifié Coach en Holacracy depuis mi-2013, une des premières au Monde et la première en Europe. Elle s'est jointe à iGi Partners début 2011, en tant qu’associée et a suivi tout le cursus de formation Holacracy aux États-Unis, auprès du fondateur Brian Robertson. Ses débuts chez iGi Partners l'ont amenés à occuper des rôles autour de la communication, du marketing, sujets qu'elle a appris à travers des formations d'experts et ses propres expériences. Aujourd'hui, elle tient une trentaine de rôles au sein d'iGi Partners, dont la plupart sont centrés sur la mise en place de Holacracy dans les organisations, à travers du coaching et des outils pour catalyser l'apprentissage de cette nouvelle pratique. En plus d'iGi Partners, Margaux est également fan de productivité personnelle (GTD), et elle est certifiée médiatrice professionnelle (CAP'M).
facebook twitter linkedin
A lire sur le même sujet

Commentaire

L’empowerment* est mort ; vive l’empowerment

L’empowerment est aujourd’hui un concept populaire pour un leadership efficace. Les leaders chevronnés sont souvent conscients des limites des méthodes traditionnelles « du-haut-vers-le-bas » et en mode « prédire-et-contrôler », et beaucoup cherchent activement à améliorer les résultats et la culture d’entreprise en encourageant leur main d’œuvre à mieux utiliser leurs talents et exprimer davantage leurs opinions.
image_blog_empowerment.png
Écrit par :
Brian Robertson is a seasoned entrepreneur and organization builder, and a recovering CEO - a job he now helps free others from with Holacracy. Generally regarded as the primary developer of the system, Brian’s work allows leaders to release the reins of personal power and persuasion into a trustworthy and explicit governance process. Brian also serves as the drafter and steward of the Holacracy Constitution, which captures the system's unique "rules of the game" in concrete form. Beyond joyfully crafting legal documents, Brian's creative expression takes many forms – he co-founded HolacracyOne to support Holacracy’s growth, and he fills and loves a broad variety of the company’s roles. He's particularly grateful to hold no fancy titles and wield no special powers, so he can show up as just another partner doing his part to support something he cares about.
A lire sur le même sujet

Commentaire

Au-delà du consensus… Un nouveau management au service de l’Humain et de l’Organisation

Imaginez une organisation où tout le monde, du sommet à la base, pourrait avoir son mot à dire et pourrait exercer ce droit dans toutes les décisions à prendre. Imaginez que vous alliez au travail en sachant qu’aucune décision affectant votre travail ne pourrait être prise à huis clos sans votre consentement. Imaginez un lieu de travail où vos pensées et vos ressentis seraient considérés dans le processus de prise de décision et votre accord, tout comme celui de vos collègues, serait nécessaire pour avancer à la prochaine étape.
image_blog_consensus.png
Écrit par :
Brian Robertson is a seasoned entrepreneur and organization builder, and a recovering CEO - a job he now helps free others from with Holacracy. Generally regarded as the primary developer of the system, Brian’s work allows leaders to release the reins of personal power and persuasion into a trustworthy and explicit governance process. Brian also serves as the drafter and steward of the Holacracy Constitution, which captures the system's unique "rules of the game" in concrete form. Beyond joyfully crafting legal documents, Brian's creative expression takes many forms – he co-founded HolacracyOne to support Holacracy’s growth, and he fills and loves a broad variety of the company’s roles. He's particularly grateful to hold no fancy titles and wield no special powers, so he can show up as just another partner doing his part to support something he cares about.
A lire sur le même sujet

Gérer nos « il faudrait que » avec Holacracy

Le système d’exploitation Holacracy distribue le pouvoir à travers l’organisation en définissant des rôles auxquels sont associées la redevabilité et l’autorité nécessaires pour prendre diverses décisions et actions – une autorité que personne ne peut outrepasser. Ainsi, sans chef héroïque à qui aller se plaindre et sans le jeu politique comme moyen de pression, que puis-je faire lorsqu’une décision ou une action prise par quelqu’un provoque chez moi une tension ?
image_blog_should.png
Écrit par :
Brian Robertson is a seasoned entrepreneur and organization builder, and a recovering CEO - a job he now helps free others from with Holacracy. Generally regarded as the primary developer of the system, Brian’s work allows leaders to release the reins of personal power and persuasion into a trustworthy and explicit governance process. Brian also serves as the drafter and steward of the Holacracy Constitution, which captures the system's unique "rules of the game" in concrete form. Beyond joyfully crafting legal documents, Brian's creative expression takes many forms – he co-founded HolacracyOne to support Holacracy’s growth, and he fills and loves a broad variety of the company’s roles. He's particularly grateful to hold no fancy titles and wield no special powers, so he can show up as just another partner doing his part to support something he cares about.
A lire sur le même sujet

Différencier les Rôles des Êtres Humains avec Holacracy

Rencontrez-vous ce genre de symptômes dans votre organisation ? De nombreuses réunions avec beaucoup de discussions pour essayer de parvenir à un consensus - Des cascades d’e-mails avec de nombreux destinataires en copie, et souvent pour des raisons pas claires - Des vérifications auprès de tout le monde avant de prendre une décision, en s’attendant à ce que les autres en fassent autant pour vous
image_blog_gov.png
Écrit par :
Brian Robertson is a seasoned entrepreneur and organization builder, and a recovering CEO - a job he now helps free others from with Holacracy. Generally regarded as the primary developer of the system, Brian’s work allows leaders to release the reins of personal power and persuasion into a trustworthy and explicit governance process. Brian also serves as the drafter and steward of the Holacracy Constitution, which captures the system's unique "rules of the game" in concrete form. Beyond joyfully crafting legal documents, Brian's creative expression takes many forms – he co-founded HolacracyOne to support Holacracy’s growth, and he fills and loves a broad variety of the company’s roles. He's particularly grateful to hold no fancy titles and wield no special powers, so he can show up as just another partner doing his part to support something he cares about.
A lire sur le même sujet

Pages